Quelle distinction entre émotions et sentiments ?

Résumé :
Cet article explore la distinction entre les émotions et les sentiments en psychologie, en examinant les perspectives différentes sur ces phénomènes et leur relation avec les comportements. Nous proposons une nouvelle approche pour mieux comprendre ces phénomènes, en nous appuyant sur l’article de Jacques Cosnier publié en 2015. Nous concluons que les émotions et les sentiments sont interdépendants et que nous pouvons apprendre à gérer nos émotions de manière consciente et à transformer nos sentiments de manière positive.
 
Mots clefs :
émotions, sentiments, psychologie, comportement, régulation émotionnelle, transformation de sentiments.
 

Écouter cet article

 

en Français 

La distinction entre les émotions et les sentiments est un sujet complexe et controversé en psychologie. Bien que la différence ait été établie historiquement, certains psychologues remettent en question cette distinction. Dans cet article, nous explorerons les perspectives différentes sur les émotions et les sentiments, en examinant leur relation et leur influence sur les comportements. Nous nous appuierons sur l’article de Jacques Cosnier publié en 2015, pour proposer une nouvelle approche pour mieux comprendre ces phénomènes.
  
Du point de vue historique, William James a introduit la distinction entre les émotions et les sentiments dans son célèbre ouvrage « Les émotions » publié en 1884. Il considérait les émotions comme des réponses physiologiques automatiques à des stimuli externes, tandis que les sentiments étaient des expériences plus subjectives et conscientes résultant de la réflexion sur ces émotions. Cependant, certains psychologues ont remis en question cette distinction et proposent une perspective plus intégrée.
 
Selon cette nouvelle perspective, les émotions sont des expériences subjectives qui impliquent à la fois des aspects cognitifs et physiologiques, tandis que les sentiments sont des évaluations affectives plus durables résultant de la réflexion sur ces expériences. En d’autres termes, les émotions et les sentiments sont interdépendants et ne peuvent pas être séparés nettement. Les émotions peuvent être considérées comme des réactions momentanées à des stimuli externes, tandis que les sentiments sont des évaluations plus durables et complexes de ces réactions.
 
Jacques Cosnier propose plusieurs illustrations pour mieux comprendre la distinction entre les émotions et les sentiments, notamment l’exemple de la peur et le « Triangle émotionnel ». Selon ce « Triangle émotionnel », les émotions entraînent des sentiments, qui influencent à leur tour les comportements. Par exemple, la colère envers quelqu’un peut entraîner des sentiments de ressentiment et d’hostilité persistants envers cette personne, qui influencent notre comportement envers elle.
 
Cependant, une perspective contre-intuitive sur la psychologie des émotions et des sentiments est que ces phénomènes ne sont pas toujours des réactions automatiques et incontrôlables. Il est possible de réguler et de moduler les émotions de manière consciente et de transformer les sentiments de manière positive. En d’autres termes, nous pouvons apprendre à gérer nos émotions de manière consciente et à transformer nos sentiments de manière positive.
 
 
 
 

Marie-Agnès

Marie-Agnès

Marie-Agnès Thulliez, Docteur en Neurosciences cognitives, Psychotraumatologue,  Praticien certifié EMDR Europe sénior, exerçe en cabinet depuis 2003. Elle est également formateur en stratégie d'apprentissage depuis plus de 20 ans.

commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Guérir des traumas psychologiques
Logo
Shopping cart